La réponse de la Cour fédérale n’était pas une victoire (nov. 08)

Publié le



Marseille le 26 novembre 2008

Chèr(e)s ami(e)s et sympathisant(e)s

La réponse de la Cour fédérale n’était pas une victoire

En mars dernier, la Cour d’appel Fédérale du 3ème Circuit refusait un nouveau procès à Mumia Abu-Jamal et confirmait sa culpabilité pour le meurtre de l’officier Faulkner. Elle ordonnait une audience pour déterminer une nouvelle sentence : au mieux une peine de prison à vie sans possibilité de libération ou à nouveau la peine capitale». Sur les 3 juges, un seul, conservateur de surcroit, s’était prononcé pour un nouveau procès, partant de l’argument de la défense, «le parti pris racial lors de la sélection du jury» 
Mumia a immédiatement fait appel de cette décision, demandant un ré-examen en banc du dossier, c’est à dire que le dossier soit examiné par l’ensemble des 20 juges de cette même Cour.
En juillet, la réponse fut une fin de non recevoir. Maître Bryan va maintenant porter l’affaire devant la Cour suprême des États-Unis au titre de la question fondamentale du racisme qui a présidé à la sélection du jury.
Toujours en juillet, Mumia et son avocat déposaient une requête auprès de la Cour suprême des Etats-Unis, demandant aux neuf juges de décider si "un nouveau procès est autorisé quand des preuves existent que la police ait convaincu un témoin d'identifier la mauvaise personne comme l'auteur du meurtre d'un policier".
Le 6 octobre la plus haute juridiction du pays refusait d’examiner cette demande.

La bête veut sa proie
Dans cette période, toujours en quête d’un coupable et non du coupable du meurtre de l’officier de police Faulkner, le procureur de Philadelphie, Lynne Abraham, a fait savoir à la Cour suprême des Etats-Unis par voie de motion qu’elle faisait appel de la décision pronnoncée le 27 mars de cette année par la Cour d'Appel fédérale de Philadelphie.
«Ce que demande l’accusation», précise Maître Robert R. Bryan « c’est l’annulation pure et simple de la décision d’appel pour que Mumia puisse être exécuté sans même passer par l’obligation d’une décision d’un nouveau jury ».

BRÈVES

Un nouveau livre
«The Framing of Mumia Abu-Jamal» sur l’affaire Mumia Abu-jamal est paru en mai 2008. 
L’auteur, Patrick O’Connor, rédacteur en chef et éditeur de “crime magazine.com” a épluché les 12 000 pages du dossier de Mumia Abu-Jamal, lu tous les articles de presse concernant l’affaire pour écrire son livre. Le livre n’existe qu’en anglais. Editeur : Lawrence Hill Books 256 pages, 
Distribution Rights: WOR- $16.95 (CAN $18.95)- 9781556527449 (1556527446)

Festival du film HORS-ECRAN
Le vendredi 10 octobre 2008 à Lyon, dans le cadre du festival du film HORS-ECRAN et de la journée
mondiale contre la peine de mort fut projeté « IN PRISON MY WHOLE LIFE » en présence de Maître Robert R. Bryan et Madame Danielle Mitterrand aux côtés des producteurs lors de la présentation du film à la presse et au public 
« IN PRISON MY WHOLE LIFE » de Marc Evans s’est vu décerné Le Grand Prix récompensé par l’Etat de Genève lors de la 6ème édition du FESTIVAL DU FILM ET FORUM INTERNATIONAL SUR LES DROITS HUMAINS (FIFDH) à Genève en mars 2008.
Ce film documentaire raconte le combat de William Francome qui plonge au coeur du système carcéral américain en s’intéressant à Mumia Abu-Jamal,« In prison my whole life » donne la parole à Noam Chomsky et à Angela Davis qui remettent en cause le déroulement du procès et dénoncent le fonctionnement du système carcéral américain et l’injustice sociale.
IN PRISON MY WHOLE LIFE (Ma vie en prison) Royaume-Uni 2007 - 93 mn - VO anglaise. 
Réalisation : Marc Evans. Musique : Massive Attack – Snoop Dogg. Production : Nana Films – Livia Firth. Distribution : Mumia LTD, Po Box 3366 / Broadstone, Dorset BH18 8YJ, Angleterre 
Tél / Fax : +44 12 02 601 755 - E-mail : birboni@hotmail.com

Massive Attack et Snoop Dogg : l'union fait la force
Posté par Definitely Maybe le 04.11.08 à 11:41 | tags : politique, uk, usa, news
A priori, les collaborations atypiques en musique sont monnaie courante : Feist qui fait des choeurs pour sa copine fofolle Peaches, Elton John et Pete Doherty qui chauffent la foule ensemble à Glastonbury, Cyndi Lauper qui chante sur le nouveau single de Basement Jaxx.... C'est dire si l'on ne hausse même plus les épaules d'étonnement à l' annonce d’un nouveau "duo de l'étrange".
Mais lorsque la collaboration prend une teinte politique et qu'elle fait s'unir deux artistes de qualité et aussi différents que le big boss du rap US Snoop Dogg et les maîtres du trip-hop britannique, alias Massive Attack, elle prend tout son intérêt. La raison du partenariat entre le bad boy et le duo de Bristol ? Un homme, Mumia Abu-Jamal, ancien journaliste et ex-membre des Black Panthers. Accusé du meurtre d'un policier en 1981 à Philadelphie, l'activiste moisit depuis 27 ans dans le couloir de la mort, alors que des centaines de personnes s'insurgent contre sa condamnation et que son cas n'a jamais été sérieusement révisé.
Ni une ni deux, Snoop Dogg et Massive Attack, aussi sensibilisés les uns que les autres sur le cas Jamal, ont sauté sur l'occasion de collaborer ensemble sur le titre "Calling Mumia" (en écoute exclusive sur le site de Massive Attack: http://www.massiveattack.com/index.php?id=657), qui illustre le documentaire «In Prison My Whole Life», dédié au condamné à mort. Snoop Dogg se lâche verbalement sur un titre ou une musique de 3D et Daddy G au rythme hypnotique et non dénuée d'une certaine violence. L'union fait la force..

Appel à la solidarité des journalistes radiophoniques
Le 6 décembre prochain sera une journée de mobilisation internationale pour l’ex journaliste de radio. Sous la bannière du réseau Transpyrénnéen de soutien (Barcelone-Montpellier-Marseille), nous avons eu l’idée de lancer un appel auprès des radios et journalistes radiophoniques afin qu’elles/ils participent, selon leur désir, à cette journée par exemple en lisant des extraits de ces livres ou chroniques traduites en français ou en informant sur son actualité juridique.
Cette démarche est faite en collaboration avec Jacques Soncin : Rédacteur en chef de Fréquences libres- http://www.frequenceslibres.org/www2/; Président de l’Association pour la coopération des radios libres (CORALI) et Président de Fréquences Paris Plurielle- http://www.rfpp.net/.
Nous en profitons pour te remercier Jacques ainsi que les radios et journalistes qui nous aideront à donner de l’ampleur à cette journée.

Soixantième anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme
Pour l’occasion un collectif s’est crée et propose divers événements autour de la date anniversaire de la déclaration des Droits de l’Homme - 10 décembre 1948.
C’est le rassemblement pour Mumia devant le Consulat des Etats-Unis à Marseille qui ouvre la danse
le 6 décembre à 15h00 et suivront entre autre, une marche le 10, court métrage et débat le 11, expo de photo le 17, etc., etc.
Collectif du 60ème anniversaire de la DUDH : Amnesty International, Ligue des Droits de l'Homme, Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture, Comité de soutien à Mumia Abu Jamal.
En partenariat avec : Mouvement de la Paix, Réseau Éducation Sans Frontières, Festival du Film Militant d'Aubagne, Festival Métis Ta Zik, Cinéma du Prado, CAMàYEUX Marseille.

Le Comité
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article